• Jordan Bouaniche

En Israël, plus de deux fois plus de patients guéris que de malades du Covid-19


photo : Branimir Balogovic - Unsplash


Les chiffres du ministère de la Santé semblent indiquer une récupération rapide de la pandémie de coronavirus, mais les experts restent prudents quant à une seconde vague.


La guérison à l’échelle nationale s’est poursuivie jeudi en Israël. En effet, les nouveaux chiffres du ministère de la Santé montrent qu’il y a actuellement deux fois plus de personnes guéries du coronavirus que de personnes actuellement infectées par le virus.


Personne n’est décédé entre mercredi soir et jeudi matin, le bilan des victimes du Covid-19 s’élève ainsi toujours à 239.


Selon les dernières statistiques du ministère, 10 737 personnes se sont rétablies, et on dénombre 5 370 cas actifs.


Actuellement, 83 patients sont dans un état grave, dont 69 sous respiration artificielle, et 61 autres dans un état modéré.


Ces derniers jours, le taux d’infection en Israël a considérablement baissé. Le nombre de nouveaux cas par 24 heures se mesure désormais par dizaines.


Mercredi, le nombre de nouvelles infections a été le plus faible jamais enregistré, avec seulement 21 cas signalés.


Pendant le week-end, la Douzième chaîne a rapporté que 80 % des villes et villages israéliens n’avaient signalé aucun nouveau cas de Covid-19 pendant plusieurs jours.


Des hôpitaux à Jérusalem et à Ashdod ont commencé à fermer leurs unités Covid, à mesure que le nombre de patients baissait.


Les chiffres du ministère de la Santé indiquent que Jérusalem, la ville qui a enregistré le plus de cas, rejoignait les villes ayant réussi à faire baisser leur taux d’infection.


En dépit de la tendance positive, la ville a décidé de ne pas rouvrir les établissements éducatifs ultra-orthodoxes pour le moment, selon la Douzième chaîne. Les quartiers ‘haredi ont été parmi les plus touchés.


Près de 80 % des écoles élémentaires ont rouvert pour les classes de CP, CE1, CE2, Première et Terminale dimanche, pour la première fois en sept semaines, et ce malgré les craintes des parents concernant leur sécurité. Près de 60 % des enfants concernés – soit 180 000 – se sont rendus à l’école dimanche.


Avec le nombre d’infections qui chute, le gouvernement a amorcé un déconfinement et assoupli de nombreuses restrictions.


L’Autorité nationale d’urgence craint une seconde vague et a appelé le gouvernement à profiter du répit relatif offert par la baisse du nombre de malades pour préparer les hôpitaux en renforçant de manière substantielle leurs capacités de traitement, a fait savoir la chaîne Kan mardi.


Publié par the time of Israel - www.timesofisrael.com - le 7 mai 2020

Follow us on our socials

  • Whatsapp
  • Email
  • Intstagram
  • Facebook

© 2020 by HolyGuest Ltd.