• Rudy Abrahami

Airbnb : La crise du tourisme actuelle peut se révéler bénéfique pour les propriétaires étrangers



Ville dynamique, cosmopolite, et station balnéaire de choix, Tel Aviv est le poumon économique d'Israël. A seulement 4 heures de vol de Paris, c'est une destination privilégiée pour les juifs de France souhaitant acquérir une résidence secondaire et/ou une résidence pour une Alyah éventuelle.


Les locations de courtes durées : un choix plébiscité par les propriétaires étrangers


Nombreux sont les propriétaires ayant choisi l'option des locations saisonnières, permettant ainsi de générer un revenu, financer leur crédit tout en gardant la flexibilité et disponibilité de leur bien quand bon leur semble.


Pour les voyageurs, Tel Aviv n'est plus une destination qu'on visite mais bien le théâtre régulier de vacances en famille, week-end entre amis ou bien d'évènements à ne pas manquer. D'après notre étude réalisée sur près de 5000 voyageurs, en 2019, 50% des voyageurs étaient des primo-voyageurs en Israël, pour les autres, près de 30% déclaraient venir plus de 3 fois par an.

En plus de l'expérience de vivre "comme un local", les locations de courte durée sont une solution plébiscitée par les voyageurs pour palier à une offre hôtelière jugée trop onéreuse.


Bien que l'activité touristique actuelle soit fortement ralentie, "L'Apocalypse Airbnb" peut se révéler bénéfique pour les propriétaires étrangers. On vous explique pourquoi.


A l'été 2019, on recensait 15 652 biens sur les plateformes de location. A ce jour, les plateformes comptent 9 565 biens, soit une baisse de près de 40% (source Airdna).


Ce phénomène s'explique largement par l'effet COVID qui a imposé la fermeture des frontières à l'aube de l'ouverture de la saison estivale perpétrant l'annulation de près 90% des réservations. Sur un marché dominé par des professionnels de la location (54% des annonces), le Corona aura forcé un assainissement du marché à bien des égards. L'apocalypse de l'entrepreneur Airbnb se traduit par des actifs vides et un manque de réservations à l'horizon, avec des dizaines de milliers de dollars d'échéances chaque mois.


Forte croissance de l'offre d'appartements longue durée


Effet de vase communicant, le malheur des uns fait le bonheur des autres. L'arrêt de l'activité touristique a forcé les loueurs professionnels ainsi que les propriétaires indépendants devant faire face à leurs échéances de remettre leurs biens à disposition des locaux.


Avec près de 6 000 appartements remis sur le marché en moins de 60 jours, nous observons déjà une chute de l'ordre de 15-20% des loyers longue durée au profit des locaux qui peuvent maintenant accéder à des biens de meilleure qualité à des prix plus abordables.


Recul d'une éventuelle régulation du marché

Encouragé par un lobby hotelier poussif avant la crise, la municipalité de Tel Aviv devait faire face à de nombreuses doléances des hoteliers criant à une concurrence déloyale, et des locaux se plaignant du manque de logements. Or l'offre abondante actuelle d'appartements longue durée aura au moins eu le mérite de calmer ces derniers, qui par conséquence, relâcheront probablement la pression sur la mairie.


Le Airbnb, partie intégrante de l'offre touristique israélienne, vecteur de relance économique.


Avec plus de 4,5 millions d'arrivées en 2019, le tourisme israélien ne cessait de battre des records de fréquentation. Considérée comme concurrence déloyale par les hoteliers (qui enregistraient une occupation de pus de 70% en 2019), ces bons résultats n'auraient pu être observés sans la mise à disposition des locations saisonnières, souvent plébiscitées pour leur rapport qualité prix par les voyageurs.


La pandémie actuelle aura engendré une crise économique sans précédent forçant le gouvernement à débourser près de 100 milliards de shekels d'aides et allocations.


Sociétés de gestion, professionnels d'entretien, restauration, évènementiel, indépendants de maintenance en tous genres sont autant de prestataires qui jouissent de cette manne de voyageurs. En 2019, nous avions estimé à près de 200 millions de shekels, les revenus annuels en impôts et TVA générés par cet écosystème.


Dans un contexte où tous les moyens sont bons pour relancer l'économie, mettre en place une régulation et brider cet écosystème nous semble peu probable.


Rudy Abrahami

Founder @ HolyGuest



HolyGuest est une société de gestion immobilière spécialisée dans la gestion de locations saisonnières à Paris, Tel Aviv et Jerusalem. Alliant un service de proximité et outils technologiques avancés, HolyGuest offre une solution d'accompagnement complète pour les propriétaires dans leurs projets d'acquisition, rénovation, ameublement, et de location courte ou longue durée. Pour toutes demandes d'informations complémentaires, contactez-nous.


Follow us on our socials

  • Whatsapp
  • Email
  • Intstagram
  • Facebook

© 2020 by HolyGuest Ltd.